Le CV thématique : révélateur de l’expérience et des compétences

décembre 16, 2020 0 Par Rédaction
Le CV thématique s’adresse à des candidats expérimentés en recherche d’emploi. Il constitue un atout majeur pour décrocher un entretien de recrutement.
Le CV chronologique : une valeur sûre pour les moins expérimentés

Le CV chronologique : une valeur sûre pour les moins expérimentés

Après avoir évoqué la mise en forme du CV, il est utile de s’arrêter sur le contenu ou le fond du CV. A l’image de la forme, le fond du CV cause autant de soucis aux candidats. Que faut-il donc faire pour rendre le CV dynamique et séduisant ? Comment lui donner de la vie et du punch ? Comment attirer l’oeil du recruteur pour l’inciter à vouloir rencontrer le candidat ? N’oublions pas que le but du CV n’est pas de décrocher un emploi mais bien un entretien !

Le CV thématique

Cet article concerne avant tout les candidats justifiant déjà d’une expérience professionnelle confirmée (au moins 10 ans), qui préfèrent opter pour un CV thématique. Ce type de CV est très utile pour mettre en valeur l’ensemble des compétences développées par le candidat, notamment à travers l’exercice de ses missions en entreprise.

Si le candidat choisit donc de rédiger un CV thématique, il doit construire une rubrique « Compétences » entièrement dédiée à ses connaissances, ses compétences, ses savoirs, bref à tout ce qu’il a appris au cours de sa vie professionnelle.

Bien sûr, comme dans tout CV, le CV thématique comporte plusieurs chapitres : l’état civil, l’expérience professionnelle, la formation, les langues, l’informatique, les loisirs / centres d’intérêt. Mais puisque la spécificité du CV thématique est de mettre en valeur l’expérience professionnelle, concentrons-nous là-dessus.

Zoom sur le chapitre « Expérience Professionnelle »

L’avantage du CV thématique est simple : il évite au candidat de répéter plusieurs fois la même chose dans son CV : si cela fait, par exemple, 15 ans qu’il exerce le métier de comptable dans 4 ou 5 entreprises différentes, c’est très rébarbatif et ennuyeux de décrire 4 ou 5 fois les mêmes missions .

Le chapitre consacré à l’expérience professionnelle comporte 2 rubriques : la rubrique « Compétences  » et la rubrique « Expérience Professionnelle » à proprement parler.

Elaboration de la rubrique « Compétences »Si la rubrique « Compétences » est bien synthétisée, avec des termes percutants, elle constitue alors une véritable feuille de route qui va capter l’attention du recruteur. Pour la construire, le candidat doit suivre la démarche suivante :

Lorsqu’il a identifié ses compétences, le candidat dispose alors d’une mine d’informations inégalable pour élaborer sa candidature et notamment son CV. Il va ensuite structurer cette mine d’informations en grandes idées, dans lesquelles il va « ranger » son savoir, son savoir-faire technique, ses compétences transversales ainsi que son savoir-être.

A partir de là, il dispose de toute la matière nécessaire à la constitution de sa rubrique « Compétences ». A lui de trouver des titres qui matérialisent ses compétences. Il existe des dizaines et des dizaines de sujets qui peuvent devenir des titres : Gestion de la Relation Client, Maîtrise du Cycle de Vente, Stratégie Marketing, Gestion de Projet, Politique Qualité, Gestion et Optimisation de la Production, Développement des Ressources Humaines,…tout dépend, bien sûr, du parcours de chacun.

Chaque titre doit ensuite être illustré par 3 informations déclinées à l’aide de tirets ou de points. En voici 2 exemples :

Conduite de Projets Internationaux

. Supervision d’équipes de développement, mise en production et démarrage des projets

. Participation à la définition et au suivi des budgets

. Formation et accompagnement des utilisateurs en France et aux Etats-Unis

Gestion de la Relation Client

– Ecoute constante du client afin de lui assurer une prestation de service optimale

– Préconisation de solutions techniques adaptées à l’évolution des besoins du client

– Réponses à appels d’offres et support des ingénieurs commerciaux en phase avant-vente

Dans l’idéal, la rubrique « Compétences » comporte 3 titres. Elle figure en haut à gauche du CV, 6 ou 7 lignes en-dessous de l’état civil. Elle ne dispense pas bien sûr le candidat de rédiger une rubrique « Expérience Professionnelle » mais celle- ci s’en trouvera allégée.

Le chapitre « Expérience Professionnelle » proprement dit

Il ne s’agit pas, bien sûr, de répéter ce que contient dèjà la rubrique « Compétences ». Ici, le candidat doit décrire brièvement 1 ou 2 missions ou actions qui viennent compléter la rubrique « Compétences ». Enfin, il illustre autant que possible ses missions ou actions par des résultats chiffrés. Par exemple :

2003 / 2006 Société xxx – Sous-traitant automobile – ville (département)

Chef de projet technique

Développement d’une nouvelle boite de vitesse pour un équipementier allemand

–> 6 millions d’exemplaires de cette nouvelle boite de vitesse vendus auprès de 3 constructeurs européens.

Tous les exemples donnés dans cet article, que ce soit pour les compétences ou l’expérience professionnelle proprement dite, sont, certes, des cas d’école mais montrent parfaitement ce qu’on attend du candidat pour se mettre en valeur