Le bilan de compétences : pour faire quoi et comment ?

Le bilan de compétences : pour faire quoi et comment ?

décembre 16, 2020 0 Par Rédaction
Un bilan de compétences peut être une aide à la reconversion professionnelle tout comme un espoir éphémère de changer de vie…

Le bilan de compétences, c’est la nouvelle porte de sortie qu’ont trouvée de nombreux dirigeants afin de réorienter leurs salariés un peu perdus dans leur déroulement de carrière tout en leur offrant du temps pour réfléchir à leur propre parcours. Mais sans véritable volonté de changer les choses, le salarié repart souvent avec des idées plein la tête sans le mode d’emploi pour les concrétiser.

Le bilan de compétences peut s’effectuer dans le cadre du DIF (Droit Individuel à la Formation), financé par l’employeur et est réalisé pendant les jours de repos du salarié. Ce dernier sera ensuite indemnisé du temps passé aux séances de formation. Le bilan se déroule en une vingtaine d’heures environ, souvent par séance de deux heures, dans un cabinet spécialisé.

Un entretien et toute une série de tests pour dessiner son profil

Un premier entretien permet de dresser un état des lieux de la demande du salarié. Pourquoi faire un bilan de compétences ? Quelles sont les attentes du salarié ? Que veut-il faire des résultats de ce bilan ? Veut-il les communiquer à son employeur ? Quel projet professionnel entend-il mener à bien ? C’est l’occasion pour le salarié de faire un point sur sa propre vie professionnelle auprès d’une oreille attentive et extérieure à toutes les tensions et à tous les enjeux de l’activité de son entreprise. L’occasion aussi de prendre conscience des difficultés et des déceptions engendrées par un emploi qui ne suffit pas à épanouir le salarié.

Le bilan de compétences pour mieux se connaître avant tout

Après des tests à questions et choix multiples, le salarié est plongé dans son expérience presque intime de travailleur. Comment se perçoit-il auprès de ses collaborateurs ? Est-il plutôt meneur ou suiveur ? A l’aise en équipe ou plutôt en travail de solitaire ? Ouvert aux autres ou très discret ? Sa rémunération lui convient-elle ?

Les résultats de toutes ces analyses amènent parfois le salarié à se retrouver face à ses contradictions de désir professionnel et d’équilibre familial qu’il souhaite préserver. A la fin des séances, le salarié repart avec un dossier comprenant l’étude de son profil psychologique et une liste de métiers vers lesquels il peut se tourner s’il souhaite changer de poste rapidement.

Monter son projet concrètement, l’étape suivante après le bilan

Mais cela ne suffit pas pour donner toutes les clés d’une reconversion professionnelle réussie car les difficultés de formation ou de création d’entreprise à suivre ne sont pas particulièrement exposées lors d’un bilan de compétences. Il s’agit ensuite d’une nouvelle étape à surmonter : trouver l’information utile pour avancer dans ce renouveau professionnel qui semble se dessiner.

Finalement, un bilan de compétences sert avant tout à prendre le temps de se poser les bonnes questions sur son parcours et d’envisager avec davantage de recul tout changement de situation. C’est pour cette raison qu’un grand nombre de bilans de compétences, principalement demandés par les salariés, n’aboutit à rien de concret. Mais quelques heures d’échange et d’écoute peuvent avoir suffi à libérer la parole et à rêver à une autre vie professionnelle…

Un bilan de compétences, c’est un nouveau souffle dans le monde du travail, une bulle d’air qui parfois s’envole…